Skip to content

ouvert malgré les nouvelles mesures sanitaires.

21-03-31  Suspension des formations le soir, limite de 10 utilisateurs dans la bâtisse, fermeture à 19h30 en semaine

notre manifeste

pour la décroissance, l’autonomisation des communautés locales, le soin, le partage, la collaboration, l’amour et la régénération du vivant

Longtemps, nous avons dû agir dans l’urgence ou sur des coups de tête. La pandémie nous a permis de saisir un moment d’arrêt, de nous rencontrer (virtuellement), de discuter et de réfléchir à ce que nous voulions pour la communauté, mais également pour le vivant. Nous nous sommes plongés dans les règlements généraux afin de revenir aux origines de l’organisme, à ses valeurs les plus profondes.

Mission de La Patente telle qu’indiquée dans les règlements généraux:

« La Patente s’est donné comme mission d’offrir un lieu de rencontre, d’apprentissage et de travail afin que des gens de tous les horizons puissent partager leurs connaissances, leur inspiration et leur créativité. Grâce aux infrastructures, à l’équipement et aux services offerts, La Patente est un incubateur de projets écoresponsables pour ceux qui désirent fabriquer, réparer ou transformer la matière. »

manifeste pour un lieu d’innovation sociale: La Patente

En révélant la fragilité de nos systèmes d’organisation locaux, tels que l’alimentation, le soin, l’économie de proximité, etc., la pandémie associée à la COVID-19 a renforcé l’urgence de créer des modèles communautaires alternatifs basés sur le soin des autres et du territoire. La crise a démasqué les inégalités du système économique dominant en rendant plus perceptibles que jamais ses capacités de nuire à la résilience collective, aux modes d’organisation communautaire ainsi qu’aux pratiques écologiques. Au moindre choc, les structures du capitalisme néolibéral s’écroulent tel un château de cartes et les populations sont laissées pour compte.

Dans ce contexte, La Patente apparaît comme lieu d’expérimentation sociale propice au renforcement de la résilience collective et à l’émergence d’une nouvelle narration du monde basée sur la proximité, l’entraide, et le soin ; un espace communautaire contribuant au respect du vivant, au retour à la terre et à l’autodétermination des communautés locales.

La Patente est un lieu de rencontre; un lieu commun où se renforcent les maillages du tissu social. Un lieu où sont collectivisés, appris et transmis les savoirs, savoir-faire et savoir-être; où l’on apprend à faire et être ensemble; où se produisent le dialogue, le débat, et l’évolution des pensées. C’est un lieu où s’enracinent des mouvements de transition écologique et sociale capables d’opérer une transformation profonde des pratiques culturelles, des modes de vie et des systèmes d’organisation sociale.

La Patente est un atelier communautaire, inclusif et ouvert à tous. Libre de jugements, c’est un lieu où la communauté partage expériences et projets de manière à outiller ses membres. Débutants comme expertes, curieux ou passionnées, chacun peut y développer des habiletés ou simplement se lier d’amitié. Par la diversité des matières travaillées, la variété des équipements disponibles et la flexibilité des espaces et événements offerts, La Patente valorise la multidisciplinarité, l’intersectionnalité et la mixité. C’est un lieu d’éducation populaire, un véritable laboratoire d’innovation sociale, visant à créer une communauté autogérée, autonome et aimante.

La Patente est un espace d’écologie. C’est un lieu où sont partagées des pratiques conscientes de la finitude des ressources planétaires et favorables à la régénération des écosystèmes. La collectivisation des modes de production permet à la communauté de renforcer son autonomie et de s’affranchir des besoins liés à la (sur)consommation. En favorisant les techniques de production «low-tech», les savoirs liés au territoire ainsi que les procédés de revalorisation matérielle, La Patente offre à ses membres la possibilité d’acquérir une sagesse environnementale et une conscience des processus de transformation de la matière.

À travers l’ensemble de ses activités, La Patente favorise la circularité des cycles de vie matérielle. Récupérer, réparer, transmettre, revaloriser et soigner afin d’organiser un écosystème économique et social en harmonie avec la nature. Reprendre un contrôle sur les modes de production et de décision de manière à organiser, ensemble, une autonomie communautaire. Faire des projets structurants par et pour la communauté dans l’objectif d’améliorer les milieux de vie, de régénérer les écosystèmes et de renforcer le vivant. Opérer un changement de paradigme profond: de la croissance à la décroissance, de la consommation à la collaboration, de la privatisation à la communalisation, de la destruction à la régénération.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Manifeste pour une Patente communautaire et écologique”