Skip to content

Organigramme opérationnel

L’année 2019 est placée sous le signe du changement pour La Patente. Comme vous avez pu le voir lors de la dernière info-lettre, nous avons tenu notre première réunion de fonctionnement le vendredi 11 janvier. C’est une réunion que nous voulons récurrente afin que les membres de la coopérative puissent partager leurs idées, discuter de celles des autres et participer à la prise de décision de notre atelier.

La première rencontre a été un succès, 22 membres sont venu discuter autour de cette nouvelle formule et la proposition du nouvel organigramme opérationnel.

Le conseil d’administration souhaite développer la gouvernance de La Patente vers un modèle sociocratique. Il faut toutefois que nous fassions une transition car ce n’est pas du jour au lendemain que l’on peut changer nos habitudes. De plus, il faut en même temps penser à l’urgence de la situation budgétaire.

Beaucoup de projets sur le long terme sont déjà déterminés, mais comment penser et agir le présent afin d’être capable de voir la coopérative dans 10 ans?

Nous avons réfléchi à ce qui pouvait nous amener un revenu; l’utilisation des ateliers, donner des formations, les adhésions de la bibliothèque d’outils et finalement les contrats que peut recevoir La Patente. Il fallait maintenant trouver comment faire une structure autour de ces éléments qui pourrait permettre la transition voulue.

Des comités autonomes fonctionnant avec la direction générale pour mettre en avant les services qui génèrent un revenu afin de se donner les moyens de penser l’avenir.

Responsables des ateliers

Ce comité s’occupe de la gestion, de l’utilisation et l’aménagement des ateliers.  Nous aimerions avoir une personne de référence par groupe vers qui on peut diriger ces questions, et par la suite un responsable par atelier. L’objectif est de faire que les ateliers soient agréables pour tous et adaptables aux situations.
 

Communication

Ce comité sera responsable d’animer les réseaux sociaux, de trouver des moyens de faire parler de La Patente et de mieux se connecter à la communauté.  La communication est nécessaire afin de montrer ce que nous faisons dans nos ateliers; formations, projets réalisés, etc.  C’est un comité vital afin de recruter des membres utilisateurs pour faire vivre La Patente.
 

Bibliothèque d’outils

Le projet de l’Outilthèque a été lancé il y a deux ans, entre autre parce que son modèle économique permet de générer un revenu grâce à ses adhésions.  Projet écologique et social, la bibliothèque d’outils peut trouver sa place dans La Patente afin de s’ouvrir à une communauté qui ne serait peut-être pas utilisatrice des ateliers, mais qui peut y trouver son compte.
 

Marketing

Pour ce comité, il s’agirait de vendre des formations, trouver des contrats, réaliser des visuels afin de pouvoir maximiser l’utilisation des ateliers.  Le comité marketing a pour tâche de valoriser La Patente et faire en sorte que plus de personnes deviennent membres pour utiliser les services, mais aussi que La Patente regorge de savoir-faire, de travailleurs autonomes qui peuvent travailler ensemble pour effectuer des travaux collectifs.
 

Finances

Avec le revenu supplémentaire dégagé, il faudra bien des gens pour faire la comptabilité. Il faut également maintenir la gestion de nos bénévoles afin de comptabiliser le temps donné, et aussi coordonner tous les membres qui s’impliquent dans La Patente.
 

Direction générale

Mandaté par le CA, la direction gère les activités quotidiennes de La Patente, mais est aussi le référant avec les acteurs extérieurs à l’organisme. C’est aussi là qu’on travaille sur les formations et que l’on coordonne les travaux donnés à La Patente.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 commentaires sur “Organigramme opérationnel”